De Montréal vers le monde, un regard sur l'art contemporain The view from Montreal - an exciting glimpse of contemporary art across the world

Actualité / Current

expositions en cours / current exhibitions

Partagez cet article:

 

Partagez cet article:

Le nouveau corpus d’œuvres a pour point de départ des objets usuels réunis de façon ludique et fantaisiste renversant littéralement l’idée convenue que le regardeur a de ces objets. Ce sont des choses simples, reconnaissables, familières, cependant elles ont perdu leur finalité utilitaire pour gagner une autre matérialité. Les détournements et les appropriations effectuées remettent en question l’identité même de l’objet.

José Luis Torres est né en Argentine. Il détient un baccalauréat en arts visuels, une maîtrise en sculpture et une formation en architecture ainsi qu’en intégration des arts à l’architecture. Il vit et travaille au Québec depuis 2003. Ses œuvres ont été présentées dans le cadre de nombreuses expositions individuelles et collectives, au sein d’interventions publiques ainsi qu’au cours de résidences d’artistes à travers le Canada, l’Argentine, les États-Unis, le Mexique et l’Europe.

This new body of work is centered on everyday objects that are composed in fanciful ways that literally turn the observers’ conventional idea of the objects upside down. They are simple and familiar items that have been transformed, finding a new purpose. The changes and newfound uses for the items bring the very identity of the object into question.

José Luis Torres was born in Argentina. He holds a Bachelor’s degree in visual arts, a Master’s degree in sculpture, and has completed training courses in architecture as well as in the integration of art in architecture. He has been living and working in Montreal since 2003. His work has been showcased in many solo and group exhibitions, in public interventions and artist residencies in Canada, Argentina, the United States, Mexico and Europe.

 

Partagez cet article:

Espaces illusoires

Blanche Luis-Michaud, Sarah Osborne, Amélie Riendeau

Partagez cet article:

Aidan Pontarini

 

Du 8 novembre au 20 décembre 2014, la Galerie Lilian Rodriguez est heureuse de présenter une exposition consacrée aux œuvres récentes de l’artiste Aidan Pontarini. Proposée et organisée par Réal Lussier, commissaire indépendant, l’exposition regroupe un ensemble important de tableaux et de dessins qui furent tous réalisés au cours de la présente année 2014.

Figure émergente de l’art actuel, Aidan Pontarini se distingue déjà par sa pratique qui peut être qualifiée d’audacieuse, voire parfois provocante. Recourant le plus souvent à l’humour, l’artiste réalise des mises en scène de situations chaotiques. En fait, Pontarini exprime à travers ses tableaux et ses dessins une vision à la fois satirique et grotesque de la condition humaine. Au-delà des apparences anodines et des scènes triviales, il donne à voir un théâtre de l’absurde.

Les œuvres de Pontarini ont cette faculté remarquable de capter immédiatement l’attention et de susciter une diversité d’impressions et de réactions face à une iconographie riche de sens et de références. Elles concilient tout à la fois une imagerie inspirée de la bande-dessinée classique comme des trash comics, les signes issus de la culture populaire et de la publicité, la truculence du burlesque, l’esthétique des films gore, tout en partageant des affinités avec la Bad Painting, l’incongruité du surréalisme, l’ironie d’un Georges Condo et la gestualité expressive d’un Georg Baselitz.

Encore en début de carrière, l’artiste impose néanmoins une approche et un vocabulaire qui lui sont propres. Oscillant entre le léger et le grave, ses images ne sont pas naïves. Elles distillent un climat d’ambigüité. Tantôt insolentes, décadentes ou subversives, elles alimentent la confusion tout comme elles reflètent joyeusement l’état de notre société, une société qui s’avère instable et incertaine.

Né à Toronto en 1992, Aidan Pontarini a complété un baccalauréat en arts visuels à l’Université Concordia à Montréal en 2014. Il a tenu une première exposition individuelle en janvier dernier à la Galerie LOCK, à Montréal, et a participé à plusieurs expositions collectives dont Peinture fraîche et nouvelle construction chez Art Mûr en 2013.

 

From November 8 to December 20, 2014, the Lilian Rodriguez Gallery is pleased to present an exhibition of the most recent works by the artist Aidan Pontarini. Proposed and organized by Réal Lussier, independent curator, the exhibition brings together a large collection of paintings and drawings all done during the present year.

An emerging figure in contemporary art, Aidan Pontarini attracts attention with his bold and sometimes provocative practice. He often uses humour to create and stage chaotic situations. Particularly through his painting and drawing, this young artist expresses a vision of the human condition that is both satirical and grotesque. Beyond the innocuous appearances and trivial scenes, he creates an ambiguous and absurd world.

Pontarini’s work has a remarkable ability to capture one’s immediate attention and generate a variety of impressions and reactions mainly due to its iconography, rich in meaning and references. His paintings combine an imagery inspired by classic comics as well as trash comics, popular culture and advertising icons, the earthiness of burlesque, the esthetics of gore movies, while sharing similarities with Bad Painting, surrealism’s incongruity, George Condo’s irony and Georg Baselitz’s expressive gestures.

Pontarini is at the beginning of a promising career, but he nevertheless shows an approach and vocabulary of his own. His images are not naïve and exude an atmosphere of ambiguity, oscillating between lightness and severity. Sometimes insolent, decadent or subversive, they feed the confusion as they joyfully reflect the state of our society, a society that appears to be unstable and uncertain.

Aidan Pontarini was born in Toronto in 1992. He completed a Bachelor of Fine Arts at Concordia University in Montreal, in 2014. He held his first solo exhibition in January, at the LOCK Gallery, in Montreal and has participated in several collective exhibitions such as Peinture fraîche et nouvelle construction with Art Mûr, in 2013.

 

 

Partagez cet article: